Peut-on utiliser le savon noir contre les pucerons ?

Peut-on utiliser le savon noir contre les pucerons ?

Produit ancestral à l’utilisation polyvalente, le savon noir est un produit biodégradable aux ingrédients 100 % naturels. Dans sa formule ménagère, le savon noir représente une excellente alternative aux produits chimiques et agressifs. Ses propriétés nettoyantes et insecticides en font un allié du quotidien, aussi bien pour le nettoyage que pour l’entretien du jardin. Quels sont les avantages à utiliser le savon noir comme anti-pucerons ? Quelles sont les propriétés de ce produit naturel qui permettent de protéger les plantes contre les nuisibles ? Tout ce que vous devez savoir se trouve dans notre guide !

Utiliser le savon noir en tant qu'insecticide

Le savon noir est un produit ancestral d’origine végétale. Généralement composé de potasse, d’huile d’olive ou d’huile de lin, ce produit 100 % naturel doit son nom à sa couleur brune qui tire parfois vers le noir.

Connu pour ses vertus nettoyantes, il constitue un excellent produit ménager. Ses propriétés nourrissantes et nettoyantes sont idéales pour laver de nombreuses surfaces : plancher, marbre, ardoises, tomettes, céramiques, PVC, etc. En tant que produit végétal et biodégradable, le savon noir représente donc une alternative parfaite aux produits chimiques.

Lorsqu’il est utilisé en tant que nettoyant, le savon noir dégraisse, élimine les saletés et les taches tenaces sur tous les types de surfaces. À l’extérieur, contrairement aux produits d’entretien agressifs, sa composition à base d’huile végétale lui permet de traiter les plantes et les arbustes sans engendrer de conséquences nocives sur l’environnement ou la biodiversité.

En tant que produit d’entretien pour le jardin, le savon noir constitue un excellent insecticide de contact. Efficace et naturel, il agit comme répulsif contre de nombreux nuisibles. Fourmis, cochenilles, papillons palmiers, araignées rouges : il vous aide à contrôler de nombreuses infestations d’insectes. Parmi ces parasites, il en est un contre lequel le savon noir s’avère particulièrement efficace : le puceron.

Les pucerons : pourquoi faut-il s'en débarrasser ?

Très répandus dans les jardins, les pucerons sont des insectes nuisibles qui se nourrissent de la sève des végétaux. Leur alimentation a un impact direct sur les plantes, qui contractent un retard de croissance ou un jaunissement des feuilles. Les pucerons ont également la particularité de sécréter du miellat, une texture collante qui favorise le développement de champignons noirs sur les plantes touchées. En cas d’invasion de pucerons, les plantes sont susceptibles de se déformer : leurs feuilles s’enroulent et leur production de fruits se trouve réduite.

Si les pucerons représentent un véritable danger pour les espaces verts, c’est d’autant plus vrai à cause de leur processus de reproduction particulièrement rapide. Très prolifiques, les pucerons se répandent en vitesse dans les jardins et les espaces verts, jusqu’à complètement les envahir. Par conséquent, il est indispensable de se prémunir contre ces ravageurs dès leur apparition.

Le savon noir comme anti-pucerons : une solution efficace et naturelle

Plus qu’un produit ménager naturel, le savon noir est un produit biodégradable qui se présente comme une solution idéale contre les pucerons. En effet, il agit comme insecticide de contact. Une fois vaporisé sur les plantes envahies par les pucerons, il perturbe leur cuticule jusqu’à les asphyxier ou les dessécher. Une solution insecticide à base de savon noir est donc une astuce naturelle et efficace pour venir à bout de ces nuisibles. Par ailleurs, cet insecticide naturel n’impliquent aucun impact négatif sur la biodiversité et l’environnement. Le produit s’attaque spécifiquement aux insectes nuisibles, sans toucher les prédateurs utiles, les insectes pollinisateurs ou les autres organismes naturels non ciblés.

Au contraire des produits trop agressifs, le savon noir est une solution biodégradable. Il n’entraîne donc aucune accumulation de résidus toxiques dans la nature. En plus d’apporter une solution durable aux invasions d’insectes et de pucerons, il préserve la santé des plantes et contribue à préserver leur écosystème.

Nos conseils sur le traitement des pucerons avec du savon noir

Pour traiter les plantes envahies par les pucerons à l’aide du savon noir, il suffit de vaporiser la solution sur toutes les parties des plantes qui sont infestées. Vaporiser généreusement en insistant sur les zones où les pucerons sont les plus présents et actifs. Veillez à ce que l’ensemble de la plante soit couvert, et spécifiquement le revers des feuilles, où les pucerons se cachent très souvent. Ce traitement peut être répété sur une période de deux semaines, ou aussi longtemps que nécessaire, jusqu’à ce que les pucerons aient disparu.

Il convient de vaporiser une solution anti-pucerons à base de savon noir lorsque les températures sont plutôt douces. Privilégiez donc une pulvérisation du produit tôt le matin ou en fin de journée pour que votre anti-pucerons soit d’autant plus efficace. Il est aussi recommandé de réaliser la pulvérisation du produit après la pluie pour que le traitement soit maintenu. À l’inverse, évitez de vaporiser les plantes par temps chaud et ensoleillé : cela risquerait de provoquer des brûlures sur les feuilles.

Savon noir et pucerons : le dosage recommandé

Votre insecticide à base de savon noir se doit de respecter certains dosages pour être efficace et ne pas risquer de détériorer les plantes. En règle générale, on préconise une dilution à 5 %. Cela correspond à 50 ml de savon noir pour 1L d’eau.

Si vous souhaitez nettoyer la fumagine ou le miellat de vos plantes, il convient de diluer 1 cuillère à soupe de savon noir liquide dans 1,5L d’eau très chaude. Laissez ensuite refroidir la solution et utilisez une éponge pour nettoyer les feuilles affectées.

La dilution de votre produit anti-pucerons peut dépendre du type de plante touchée. Pour les plantes sensibles, optez pour une dilution plus faible, comprise entre 0,5 et 1 % de savon noir dans le pulvérisateur. Pour les plantes qui sont réputées comme plus robustes, 2 à 5 % de savon noir peuvent convenir. Veillez cependant à commencer par un dosage plus doux, que vous pourrez augmenter par la suite.

Produits cités dans cet article

Leave a comment

All comments are moderated before being published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.